Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 13:44

L'autre soir, alors que je passais devant des containers de poubelles sortis, mon regard fut attiré par ce qui semblait être une maison de poupée, qui les jouxtait, sur le trottoir. Un peu plus tard dans la soirée, en tant que fervente adoratrice de jouets pour enfants, je me rendis près des poubelles afin de voir si la maison avait trouvé un nouveau foyer. Point de maison à l'horizon, et c'est presque par hasard que je regardai dans ladite poubelle pour m'assurer que la maison n'y avait pas été directement jetée.

Quelle ne fut pas ma surprise quand je découvris tous les trésors qui pouvaient se cacher dans une poubelle... Pour commencer les meubles de la maison de poupée (dommage pour le nouveau propriétaire de la maison... il aurait pu l'avoir meublée !), de nombreux jouets : peluches, poupées, jeux de société... une petite fille (et sa maman) avait sans doute trié sa chambre pour la rentrée... Mais aussi bien d'autres choses dont je me suis demandé si leur place n'aurait pas mieux été ailleurs.

Je commence l'inventaire à la Prévert... : des briques de jus, des bouteilles de lait (tiens tiens, il me semblait que ça se recyclait tout ça), des piles usées (hum hum), des jouets électroniques cassés (oh !), des courgettes (4 beaux spécimens, de la belle courgette de jardin, tiens, je croyais que ça se mangeait), des chaussures, des sacs de marque presque neufs, des bouteilles en verre qui font gling gling (nombreuses) ! des apéricubes (sans doute périmés, bon ok pour eux, faute de composteur), deux gros galets (souvenirs estivaux sans doute), une foule de papier et de livres en tout genre (idem poubelle jaune)... Et heureusement, aucun raton laveur... De quoi devenir chèvre.

Alors j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai trié ce qui devait l'être :

Les jouets, les objets et les habits et chaussures en bon état à donner à Emmaüs ou à la ressourcerie.

Les jouets électroniques cassés à recycler avec les déchets électroniques.

Les emballages plastiques et les papiers, poubelle jaune.

Le verre, dans les poubelles prévues à cet effet (eh oui ils ne passent plus ramasser le verre chez nous, mais c'est pas pour ça que le verre ne se recycle plus ! Le verre, seule matière recyclable à l'infini, doit à présent être déposé dans les containers mis à notre disposition sur la chaussée, par notre syndicat d'ordures ménagères... le SIOM !)

Les courgettes au frigo... et les galets au jardin.

Vous me croirez ou pas, mais de cette poubelle pleine, il ne restait plus rien. Tout avait trouvé une place, ailleurs, où chaque chose allait pouvoir être recyclée ou (ré)utilisée.

Je ne sais pas si ce genre d'événement arrive souvent, je ne sais pas si c'est courant en 2011 de ne pas trier ses déchets et de ne même pas se poser la question de ce qui pourrait éventuellement servir à d'autres. Tout ce que je sais à la vue de cette poubelle, c'est que la Coccinelle à sept points a pas mal de boulot devant elle pour continuer à expliquer la nécessité et la façon de prendre soin de notre planète. Quand je pense à l'énergie qu'il aurait fallu pour faire bruler ces galets, à l'eau nécessaire pour faire pousser ces courgettes géantes, quand je pense que pas si loin de nous on meurt de faim, il reste encore vraiment du chemin à parcourir ensemble !

 

Poubelle jeux

Partager cet article

Repost 0

commentaires