Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 19:09

Composteur.gifFaut de tout pour faire un monde… ouh c'est vrai ! Le générique de cette super série des années 80 est toujours autant d'actualité, c'est ce que je me suis dit quand poussée par une expérience pilote lancée dans ma région j'ai décidé d'adopter 500 grammes de vers de terre. Je compte en gramme car c'est comme cela que cela m'a été présenté à l'époque, mais à vrai dire, je dis toujours que leur nombre doit évoluer de 800 à 3000 individus, selon le moment où on les compte. Comme vous l'imaginez, je les compte régulièrement !

 

Bien installés dans mon salon, ils se nourrissent d'épluchures de légumes, de coquilles d'oeufs, de marc de café, de thé et de boites en carton déchirées en petites coupures. À raison de 250 grammes de matières organiques dégradées pour 500 grammes de vers, ça réduit significativement le poids de mes poubelles, et contribue activement l'hiver au désengorgement de mes deux composts extérieurs ! Au bout de quelques semaines, j'obtiens un délicieux jus de vers qui, délayé au 1/10e, fourni un excellent engrais ainsi qu'une terre plus riche que celle que vous ne pourrez jamais trouver en magasin. Elle est pas belle la vie ?

Seule contrainte dans l'histoire, trouver un prénom original à chacun de vos nouveaux pensionnaires :-)

 

Pour en savoir plus sur le lombricompostage, cliquez ici

Partager cet article

Repost 0

commentaires

catherine langloys 28/10/2010 20:30


Moi, je connais déjà Hector, Prosper, Ernest, Nestor, Albert, Norbert et Philibert. Les autres ne m'ont pas encore été présentés mais cela viendra en son temps.
Bravo pour cette initiative mangeuse de déchets verts.