Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 08:54

Vu cet été, un nid de bourdons, juste devant le petit moulin de nos vacances. Pas si fréquent d'en voir un ! Les bourdons utilisent pour leurs nids des cavités déjà existantes, comme des galeries de souris ou d'autres petits rongeurs.

 

Nid-de-bourdons.JPG

 

Au début du printemps, la reine part donc à la recherche d'un espace dans lequel elle entassera paille et débris végétaux pour fonder son essaim. À la fin de l'été, la colonie peut atteindre jusqu'à 200 individus ! [Sébastien, est-ce que le compte est bon ?]

 

Comme les bourdons sont d'excellents pollinisateurs, il est tout à fait conseillé de les accueillir en leur fabriquant un nid. Pour ce faire, vous pouvez enterrer un pot de terre que vous aurez au préalablement rempli d'un peu de paille ou de foin.

 

Contrairement à ce qu'on en pense généralement, les bourdons piquent si on les ennuie trop ! Ce sont les faux bourdons, mâles de nos abeilles domestiques, qui eux sont totalement inofensifs.

 

Laissez venir à vous les petits bourdons... vous verrez, ils sont passionnants à observer !

Partager cet article

Repost 0
Published by la coccinelle - dans Biodiversité
commenter cet article

commentaires

Christine 01/06/2015 16:55

Intéressant... je suis très ennuyée car je viens de découvrir un nid de bourdons au sol (dans un trou) et j'ai un jeune chien qui est bien-sûr très intéressé pour les gober ! cela m'embête pour les bourdons bien-sûr mais surtout pour mon chien qui pourrait se faire piquer dans la gueule... quelqu'un aurait-il une idée à me suggérer ?... merci par avance ;-)

Coccinelle 03/06/2015 10:22

C'est compliqué effectivement ! Vous pouvez peut-être essayer de protéger le nid en le couvrant d'une bassine (ou d'autre chose) avec un trou sur le haut pour permettre aux bourdons de sortir tout en protégeant votre chien, et l'empêchant d'aller fouiner dedans au risque de se faire piquer. Ce serait vraiment trop dommage de détruire ce nid rempli de pollinisateurs dont nous avons bien besoin. Mais je comprends bien qu'il ne soit pas aisé d'apprendre à Médor à apprécier, lui aussi, la biodiversité ! N'hésitez pas à nous faire part de vos trouvailles et à nous envoyer des photos de votre installation, elles pourront servir à d'autres !

Marie 21/08/2013 13:19

Merci pour cet article.

Question toute bête: comment reconnait-on un "vrai" bourdon d'un "faux" bourdon?

J'ai plein de petites bêtes qui "bourdonnent" autour de mes lavandes, j'aimerais savoir de quels bourdons il s'agit.

Merci!

Marie.

la coccinelle 21/08/2013 13:24



Bonjour Marie ! Les vrais bourdons sont ceux que l'on a l'habitude de voir sur mes fleurs en train de butiner, un peu rond et gros, il en existe de nombreuses espèces mais ils sont très
caractéristiques et il est difficile de se tromper. Quand aux faux boudons, ils ont un corps beaucoup plus fins, ressemblent plus à de grandes abeilles avec de grands yeux... Pour les distinguer,
venez donc un jour aux ruches avec nous avant la fin de la saison ! Nous vous les montrerons avec grand plaisir.